La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé , il ouvrira ses portes à 08h30 09 86 23 11 11
logo Biocoop
Biocoop Montée des Soldats Caluire

Les bobos de l'été

Les bobos de l'été

À partir du 29/06/2021

Pour certains, l'été rime avec bronzer sur la plage toute la journée, pour d'autres aller randonner en forêt ou même juste rester chez soi et faire des siestes !

Mais tous ces petits plaisirs peuvent avoir leur lot de désagréments ! Piqûres, brûlures, jambes lourdes...

Notre naturopathe Eve vous montre les remèdes qui sauront vous guérir à coup sûr !

Les bobos de l'été


Enfin l’été, quel bonheur ! Le beau temps, les vacances, les parties de pétanque… Mais attendez… Eté rime aussi avec moustiques, coup de soleil, jambes lourdes...

Ne gâchons pas notre plaisir et suivez-moi, nous allons trouver des solutions naturelles pour remédier à ces petits maux !


Les jambes lourdes


Pourquoi le syndrome des jambes lourdes survient ou s’aggrave lorsque les chaleurs de l’été arrivent ?

Eh bien parce que la chaleur est un facteur d’affaiblissement de la circulation sanguine et lymphatique ! Cette sensation d’avoir, disons-le, des poteaux à la place des jambes est dû à un mauvais retour veineux et lymphatique, le sang et la lymphe reste « bloqués » dans les membres inférieurs. D’autres facteurs aggravent cette sensation : la position debout prolongée, la sédentarité, la fatigue des voyages…

 

Des solutions efficaces existent pour améliorer grandement ces désagréments :

Une alimentation saine

Une alimentation saine

Eviter les aliments épicés qui accentuent la dilatation des veines (piment, curry, poivre…),

Consommer des aliments riches en vitamines C qui favorisent une bonne circulation sanguine 

Limiter sa consommation de sel.

Augmenter sa consommation d’oméga 3 grâce aux huiles vierge de cameline, de lin, de colza…

Bouger !

Eh oui, l’activité physique permet un meilleur retour veineux ainsi que le drainage de la lymphe.

Ne serait-ce que sortir promener quelques minutes voire quelques heures par jours, faire un peu de cardio, ou encore se baigner pour les chanceux détenteurs de piscines.

Miser sur les plantes

Plus particulièrement la vigne rouge, que vous pouvez consommer en infusion ou prendre directement en traitement via des ampoules (demander conseil à votre naturopathe Biocoop en magasin).


Miser sur les plantes, part. 2 !

Le châtaignier, en gemmothérapie est aussi un bon moyen de rétablir une bonne circulation sanguine surtout lorsqu’elle est accompagnée de varices et/ou d’hémorroïdes

Se brosser (oui, oui !)

Pensez à vous offrir une brosse pour effectuer un brossage à sec qui permet de drainer la lymphe et le sang vers la partie supérieure du corps. Effet bien être immédiat, vous ne pourrez plus vous en passer !

L'incontournable massage

Enfin pensez à vous masser les jambes de bas en haut avec un mélange de 5 gouttes d’huile de calophylle mélangée à 2 gouttes d’huile essentielle d’hélychrise italienne !!


Les coups de soleil


Les coups de soleil sont des brûlures plus ou moins étendues de l’épiderme dû aux UVB du soleil, les UVA eux sont responsables des cancers de la peau et sont donc tout aussi nocifs !

Il est primordial de se protéger des rayons UVB en mettant de la crème solaire et en privilégiant l’écran total indice 50 pour les enfants. Bien évidemment le soleil de 12h à 16h est à éviter, mais attention, avant et après, ce sont les UVA qui seront plus intenses !

Pour se protéger des UVA c’est à l’intérieur que ça se passe !

Avec une alimentation anti oxydante vous renforcez vos défenses. Pensez à manger des fruits et légumes riches en vitamines C (comme pour les jambes lourdes 😉), vitamine E (oléagineux) et en bêta-carotènes (abricots secs, carottes, tomates… tous les fruits et légumes à jolie couleur orangée). Vous pouvez aussi vous préparer au bronzage de l’intérieur grâce à l’urucum.


Si le mal est fait et si vous avez un coup de soleil, le geste d’urgence naturel est d’appliquer un mélange d’aloe vera et 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic qui soulagera tout de suite la brûlure tout en l'hydratant. A renouveler tous les ¼ d’heure jusqu’à amélioration !



L’urucum ou également appelé roucou ou rocouyer, est un arbuste des régions d’Amérique tropicale qui se trouve au Brésil, en Bolivie ou au Nicaragua.

L’urucum est vraiment la plante du soleil pour les vacanciers ! Il permet en effet de préparer la peau à l’exposition au soleil grâce à sa très forte teneur en bêta-carotène (de 100 à 500 fois plus que dans la carotte), en provitamine A et en sélénium. Mieux, l’urucum stimule la production de mélanine par l’organisme et donc contribue à activer le bronzage.

Il est souvent proposé en phytothérapie comme complément alimentaire en tablettes à croquer ou en poudre et sert alors à la préparation de la peau au soleil et à favoriser la pigmentation.


Les piqûres de moustiques


Vous entendez ce bruit désagréable dans vos oreilles, et cette sensation de démangeaison ? Eh oui, qui dit été, dit moustiques !



Dans un premier temps, videz toutes les eaux stagnantes proche de chez vous qui sont des pouponnières à moustiques et procurez-vous un spray répulsif qui vous permettra de boire l’apéro en terrasse tranquillement…


Vous pouvez aussi, si vous avez un diffuseur d’huiles essentielles, opter pour un mélange de citronnelle de java, de cannelle et de menthe poivrée (en suivant la notice de votre diffuseur) pour un effet durable dans votre maison.

 


Vous n’avez pas écouté mes conseils et vous vous êtes fait piqué ? Vous n’avez plus qu’à mettre une goutte pure d’huile essentielle de lavande aspic sur ce vilain bouton !  


Je vous souhaite un très bel été et la santé qui va avec 😊

 

 

RIBOULET Eve

Naturopathe pour Biocoop Caluire.

 

 

L’utilisation des huiles essentielles est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans, aux personnes épileptiques, aux personnes souffrant de problèmes de santé, de cancers hormono-dépendants. Certaines huiles sont déconseillées aux asthmatiques. Si vous avez un doute sur l’utilisation, rapprochez-vous d’un pharmacien ou de votre médecin.

Retour